Itinéraire « Le Rhône, un fleuve à suivre »

Objectif : participer à l’émergence d’une ‘’conscience du fleuve’’ et sa réappropriation culturelle et sociétale

Acteur majeur du territoire – tour à tour menace et opportunité, lien ou frontière – le Rhône dans sa partie méridionale est porteur de multiples enjeux tout au long de l’histoire et pour le futur. Il est essentiel pour les habitants de mieux le connaître et pour cela de mieux le fréquenter, si possible accompagnés de ceux qui le vivent, le pratiquent et l’étudient.

Favoriser une culture du Rhône est une tâche ambitieuse, résultante à long terme d’une diversité composite convoquant :

  • La connaissance de la réalité physique de “l’objet” fleuve, manifestation à la fois symbolique et concrète des interdépendances entre les hommes et les cycles naturels ;
  • La prise en compte d’une histoire réactualisant et interrogeant sans cesse notre rapport au monde ;
  • La compréhension des enjeux contemporains au travers des pratiques quotidiennes du fleuve vécues par ceux qui érigent des digues, font circuler des marchandises, produisent de l’énergie, pêchent, prélèvent de l’eau pour l’agriculture, étudient et recherchent, gèrent et administrent, etc. ;
  • La rencontre sensible des regards et des œuvres de ceux qui traduisent ou ont traduit le fleuve en épopées, mythes et représentations artistiques.

L’itinéraire Rhône à flots  favorise donc une culture du fleuve en développant sa fréquentation. Il met en œuvre des activités éducatives intégrant une diversité de préoccupations : historiques, archéologiques, scientifiques, économiques, environnementales, savoirs vernaculaires…  et ce via l’implication des acteurs qui portent de telles préoccupations : chercheurs, gestionnaires, institutions, « gens du fleuve »…

L’itinéraire ‘’le Rhône, un fleuve à suivre’’ propose, par une entrée thématique ou autour d’une problématique de territoire (locale ou plus globale), une découverte transversale, pluridisciplinaire et approfondie du fleuve.

Plusieurs supports de découverte sont développés : des navigations car c’est le moyen le plus intéressant d’approcher le fleuve : à bord de la Vedette de VNF (partenariat) ou des barques traditionnelles, des balades à pied, le long des quais, en bus pour traverser de plus grands espaces et avoir une vision plus haute…

Comments are closed.